Quelles aires protégées découvrir lors d’un voyage sur mesure en Argentine ?

plus de visibilité en France et Canada

Quelles aires protégées découvrir lors d’un voyage sur mesure en Argentine ?

Avant de partir en Argentine, les écotouristes doivent impérativement choisir les réserves qu’ils souhaitent visiter. En effet, cette contrée d’Amérique latine compte pas moins de 37 parcs nationaux. Tous ces havres de paix sont malheureusement impossibles à explorer pendant un seul séjour. De ce fait, pour empêcher les globe-trotters à avoir des regrets, voici trois aires protégées à voir dans ce territoire.

Le parc de Baritú, un joyau écologique envoûtant de l’Argentine

Baritú est l’un des parcs nationaux qui méritent un détour pendant un circuit d’évasion en Argentine. Cette zone protégée de 724 km² est située au nord-ouest du pays, dans le département de Santa Victoria. Elle a été créée en 1974 pour préserver le biome de la yunga. Elle abrite plusieurs variétés de plantes, à l’instar du guayacán, du goyavier et du chorisia. En explorant cet endroit, les amateurs de safari peuvent observer de nombreuses espèces de mammifères. Parmi les spécimens inventoriés dans ce lieu, on peut citer le tapir, le pécari et le cerf des Andes. Les passionnés de birdwatching ont également la possibilité de voir des oiseaux comme le condor et la harpie féroce. Outre la faune, une randonnée dans ce parc est une opportunité d’explorer les ruines du Pucara de Titiconte. À titre d’information, ce site est la seule réserve du pays qui se trouve sous les tropiques.

Le parc de Nahuel Huapi, une réserve intrigante de l’Argentine

Nahuel Huapi est sans l’ombre d’un doute une des aires protégées à explorer dans cette partie de l’Amérique du Sud. Ce parc national, s’étendant sur environ 7 172 km², est localisé entre les provinces de Neuquén et de Río Negro. Il abrite plusieurs variétés d’arbres, à l’instar du cyprès de Patagonie, du pin du Chili et de l’arrayán. En s’aventurant dans ce site lors d’un voyage sur mesure en Argentine, les amateurs de birdwatching peuvent admirer plusieurs oiseaux. Parmi les espèces enregistrées dans cette zone, on peut citer l’élénie à cimier blanc et le rara à queue rousse. Les globe-trotters ont également la chance de voir des mammifères comme l’opossum de Patagonie, du puma et du guanaco. Outre la faune, une escapade dans ce parc est une opportunité de visiter la ville de San Carlos de Bariloche. Cette métropole, surnommée la Suisse Argentine, possède plusieurs attractions qui émerveilleront les estivants.

Tierra del Fuego, une réserve aux mille et une merveilles de l’Argentine

Tierra del Fuego est sans conteste une des adresses à ne pas rater lors d’un circuit en Argentine. Ce havre de paix de 630 km² est considéré comme le parc le plus austral du pays. Il est situé dans la province de Terre de Feu, Antarctique et Îles de l’Atlantique Sud. Il a été créé en 1960 pour conserver un milieu naturel d’un territoire montagneux de type sub-antarctique. En explorant ce site, les amateurs de birdwatching peuvent photographier de nombreux oiseaux. Parmi les espèces recensées dans cette zone, on peut noter le goéland de Scoresby, le canard huppé et l’ouette marine. Les globe-trotters ont également la chance d’observer des mammifères tels que le renard de Magellan et le vison d’Amérique. Par ailleurs, une escapade dans cette aire protégée est une opportunité de se balader dans le Train du bout du monde. Ce dernier relie le parc à la ville d’Ushuaia.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Comment faire croître une entreprise canadienne en France et au canada   Acheter des noms de domaines points canadiens .ca