Les flux de trésorerie d’entreprise : Comment faire et pourquoi ?

plus de visibilité en France et Canada

cash flow

Les flux de trésorerie d’entreprise : Comment faire et pourquoi ?

Les flux de trésorerie sont un indice financier d’une extrême importance pour les entreprises et les professionnels.

Il sera sûrement arrivé de l’entendre mentionner dans différentes circonstances, mais pourquoi est-ce important et qu’est-ce que c’est ? Le terme flux de trésorerie désigne les flux d’argent qui entrent et sortent de l’entreprise au cours d’une période donnée, généralement chaque trimestre.

Bref, il nous fournit des données qui correspondent à la liquidité de l’entreprise, une valeur très utile pour ceux qui gèrent l’entreprise et pour les investisseurs ; en fait, le cash-flow peut être compris comme un indice qui surveille le degré de santé de l’entreprise, le garder sous contrôle est d’une importance fondamentale pour une gestion correcte de l’entreprise.

Une fois calculé, deux résultats différents peuvent être obtenus :

  • Les valeurs positives : c’est-à-dire des flux de trésorerie positifs, lorsque les revenus sont supérieurs aux dépenses
  • Les valeurs négatives : c’est-à-dire des flux de trésorerie négatifs, lorsque les dépenses sont supérieures aux revenus

Pourquoi les flux de trésorerie sont-ils importants ?

Comme déjà anticipé, la trésorerie représente l’état de santé de l’entreprise, si vous êtes capable de le prévoir, vous pourrez également surveiller et négocier rapidement les liquidités nécessaires pour couvrir les dépenses et ne pas tomber dans les mauvaises surprises.

En fait, un problème très courant parmi les entreprises est celui de ne pas pouvoir faire face à des circonstances économiques imprévues car la liquidité présente n’est pas suffisante, ce qui peut nuire à sa stabilité.

La trésorerie est essentielle pour faire les bons choix commerciaux et évaluer la commodité des investissements.

Il peut donc être utile pour :

Mieux gérer la trésorerie : donc essayer d’anticiper de meilleurs usages de la liquidité

Améliorer la planification économique

Mesurer la performance financière : des éléments très intéressants pour les investisseurs, qui pourront décider d’investir ou non dans l’entreprise

La trésorerie négative

Lorsque les flux de trésorerie ne sont pas calculés, ou plus simplement qu’ils ne sont pas calculés correctement, l’entreprise peut se retrouver dans une situation « d’illiquidité », ce qui peut nuire à sa survie, comme le précise cet article.

Par conséquent, ce ne sont pas des situations à sous-estimer : planifier au mieux les ressources financières est essentiel pour l’entreprise, pour assurer la survie de l’entreprise sans surendettement.

L’objectif principal de la gestion d’entreprise se comprend aisément : un cash-flow positif.

Un cash-flow positif assure à l’entreprise un certain degré de liquidité utile pour faire face aux impôts, aux fournisseurs, aux créanciers et aux employés, et peut-être même envisager des investissements supplémentaires.

Alors, comment gérer efficacement les flux de trésorerie ? Tout d’abord, il est important de calculer périodiquement le résultat d’exploitation avec l’aide d’un expert comptable Ixelles, donc la différence entre les actifs et les passifs à court terme ; évidemment, plus le délai que nous considérons pour nos analyses est court, plus le calcul sera précis.

Les différents types de flux de trésorerie

On peut parler de trois types de trésorerie différents :

  • Cash-flow opérationnel (FCFO)
  • Trésorerie de l’entreprise (FCFF)
  • Free cash flow aux actionnaires (FCFE)

Le plus utilisé est le cash-flow d’exploitation, tandis que les cash-flows de l’entreprise et des actionnaires (respectivement non endettés et endettés) sont moins utilisés. Le cash-flow représente donc le degré d’autofinancement de l’entreprise (avec une mesure trimestrielle).

C’est donc un indice qui exprime le degré de liquidité présent dans l’entreprise, ce qui est essentiel pour faire face aux dettes et aux nouveaux investissements.

Nous avons deux types de flux de trésorerie différents : les flux de trésorerie d’exploitation et les flux de trésorerie hors exploitation (avec et sans levier) ; dans les deux cas les valeurs peuvent être positives ou négatives.

Évidemment, l’entreprise doit toujours chercher à obtenir des valeurs positives, donc sans tomber dans une situation d’illiquidité, et pour cela il sera important de surveiller attentivement les dépenses, en éliminant les inutiles. De ce qui précède, il est clair que l’utilisation d’outils et de solutions logicielles conçues spécifiquement pour la gestion des flux financiers des entreprises facilite grandement l’activité de contrôle. L’utilisation du logiciel de trésorerie permet au service administratif d’avoir une vision actualisée de la trésorerie et des autres flux au sein de l’entreprise. L’intégration de ces logiciels avec les systèmes de banque à distance et les logiciels ERP garantit des données fiables, des approvisionnements contrôlés et numériques et permet également une prévision à moyen terme de la trésorerie : un levier fondamental pour toute entreprise qui souhaite croître et prospérer.

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Comment faire croître une entreprise canadienne en France et au canada   Acheter des noms de domaines points canadiens .ca