Comment choisir ma chaudière ?

plus de visibilité en France et Canada

Comment choisir ma chaudière ?

Pour choisir une nouvelle chaudière, vous devez tenir compte des facteurs suivants :

  • le type de carburant
  • l’efficacité
  • le système de combustion
  • l’espace disponible dans votre maison
  • vos besoins en eau chaude

En ce qui concerne le prix, vous devez tenir compte du prix d’achat mais également des frais de fonctionnement. Une chaudière plus efficace, telle qu’une chaudière à condensation nécessitera un investissement considérable au moment de l’achat, mais celle-ci sera amorti peu à peu chaque jour pendant les premières années, et commencera ensuite à vous faire économiser de l’argent. Vous devez également prendre en compte les subventions disponibles pour certains types de chaudières, ce qui les rend plus abordables.

La plupart des gens, cependant, ne sont pas conscients que la technologie de chauffage domestique a progressé à pas de géant de la même manière au cours de la dernière décennie. La bonne nouvelle est que les améliorations dans les chaudières elles-mêmes, aussi impressionnantes soient-elles, ont été plus que compensées par les innovations dans le monde de la régulation du chauffage. Le résultat est que, si vous choisissez correctement, vous obtiendrez un système non seulement moins coûteux à exploiter mais également plus facile à utiliser. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un chauffagiste si vous vous trouvez dans les environs. Toutefois, un plombier professionnel comme plombier 77 peut aussi vous aider dans votre choix.

Quelle chaudière pour sa maison ?

La première étape consiste à déterminer quelle chaudière vous convient le mieux et cela en fonction des différents points sumentionnés. Laplus appréciée demeure certainement la chaudière combinée parce que cette dernière fournit de la chaleur aux radiateurs tout en alimentant la maison d’eau chaude courante. Pour les ménages plus grands, toutefois, les chaudières sont la solution ou pour ceux qui recherchent la commodité de pouvoir faire fonctionner de l’eau chaude à partir de plusieurs robinets à la fois.

Pour que votre famille ait suffisamment d’eau chaude à partir d’un cylindre simple serpentin standard, la règle générale est de permettre 25 litres par personne et par jour. Nous recommandons toutefois que toutes les nouvelles installations disposent d’un cylindre à double serpentin, afin de garantir le confort de la maison pour l’avenir en vue de la modernisation éventuelle d’un système de chauffage solaire ou renouvelable. Il est également intéressant d’envisager de passer d’un système alimenté par gravité (où la pression est générée par un réservoir d’eau froide, souvent placé dans le grenier) à un système à quatre tuyaux.

La plupart des chaudières sont équipées de deux tuyaux, qui fournissent simultanément eau chaude et chauffage. Ce faisant, la chaudière donne la priorité à l’eau chaude pour assurer sa disponibilité immédiate et la température de l’eau de chauffage est réduite afin que la chaudière se condense complètement la plupart du temps. En conséquence, une chaudière moins coûteuse et plus abordable peut être installée, consommant moins d’énergie.

Les chaudières combinées

Les appareils combinés fonctionnent comme des systèmes scellés, fournissant de l’eau chaude pour les robinets et le système de chauffage central, chauffant l’eau directement du réseau de distribution au besoin, ce qui évite l’utilisation d’un ballon de stockage d’eau chaude ou d’un réservoir dans une partie de la maison

Avantages : les chaudières combinées sont plus rapides, plus faciles et moins chères à installer que les chaudières du système, ainsi que des gains de place dus à l’absence de cylindre ou de citerne. L’eau est distribuée à la pression du réseau, ce qui vous permet d’avoir une douche plus puissante.

Inconvénients : il s’agit d’un système prioritaire qui ne répond de manière satisfaisante qu’à un besoin de chauffage à la fois. Bien que cela convienne aux petites familles avec une seule salle de bain, les grandes familles connaîtront des débits faibles lorsque plusieurs points de débit sont utilisés à la fois. Les performances dépendent également du diamètre du tuyau entrant dans la propriété: s’il fait moins de 22 mm, une combinaison est un mauvais choix.

La chaudière centrale

Les chaudières centrales sont adaptées à des systèmes de chauffage étanches, mais contrairement aux combinaisons, elles fonctionnent sur le principe de stockage de l’eau chaude dans un cylindre, de sorte qu’elles puissent alimenter plusieurs sorties à la fois à la pression du secteur. Il n’ya pas besoin de citerne dans le grenier et le vase d’expansion est intégré.

Avantages : Idéal pour les grandes maisons très exigeantes et où la plupart des composants principaux sont intégrés (vase d’expansion et pompe), l’installation est plus rapide, moins chère et plus propre. Les débits sont généralement élevés car l’eau est fournie à la pression du réseau et l’eau chaude est instantanée.

Inconvénients : manquer d’eau chaude en cas d’utilisation excessive. Certains installateurs affirment qu’ils sont plus complexes et sujets à des problèmes que les chaudières ordinaires, tels que la perte de charge.

La chaudière conventionnelle

Les chaudières conventionnelles sont maintenant en grande partie achetées pour remplacer les habitations dotées d’un système de chauffage à ventilation ouverte c’est-à-dire alimentées par un réservoir d’alimentation et un réservoir d’expansion dans le toit, ce qui signifie que le système est ouvert à l’air. Comme les chaudières combinées, elles fonctionnent sur le principe de l’eau stockée et nécessitent un ballon d’eau chaude séparé.

Avantages : L’eau des robinets sera à un bon débit (à ne pas confondre avec la pression) et de l’eau chaude peut être fournie instantanément. C’est la configuration idéale pour une douche «électrique», qui nécessite une alimentation en eau froide provenant du réservoir et une pompe électrique séparée.

Inconvénients : leur installation est plus coûteuse, elle nécessite plus de composants et de tuyauteries, mais elle prend également plus de place. Ils peuvent souffrir de basse pression si la citerne n’est pas située assez haut, ce qui signifie que des surpresseurs de douche supplémentaires peuvent être nécessaires. L’eau chaude peut s’épuiser.

Remarque : Dans un circuit scellé, le système est rempli à une pression d’environ 1 bar avant d’être scellée. Contrairement à un système à ventilation ouverte, il n’y a pas de citerne, donc un vase d’expansion gère l’excès d’eau. Les systèmes scellés sont plus efficaces.

Voilà quelques points que vous pourrez tenir en compte lorsque vous souhaitez renouveler votre chaudière et que vous êtes à la recherche d’un équipement fiable et fonctionnel à la fois.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Comment faire croître une entreprise canadienne en France et au canada   Acheter des noms de domaines points canadiens .ca